• 1959 - 1960
    Prélude

    C'est suite à un désaccord entre la Grande-Bretagne et les États-Unis, quant à savoir lequel parmi eux produisait les catamarans les plus rapides, que se mit en place un défi pour les départager.


    Le Chapman Sands Sailing Club basé à Canvey Island près de Londres (UK), défia l’Eastern Multihull Sailing Association (USA), créant une nouvelle compétition:  l'« International Catamaran Challenge Trophy » (ICCT).


    Le principe des régates éliminatoires et des match-races fait qu'elle fut rapidement surnommée: la Petite Coupe de l'America.

  • 1961
    Seacliff Yacht Club, Long Island
    USA
    Hellcat II ( UK )
    4
    VS
    Wildcat ( USA )
    1

    Le Seacliff Yacht Club de Long Island (USA) organise les courses sur les catamarans de la Classe C (catégorie de l'IYRU -créé par le RYA- classant les catamarans de sport de A pour 16 pieds à D pour 32 pieds).


    Les defenders hôtes sont John Beery et John Hickok sur leur Wildcat. Face à eux, le Challenger britannique Hellcat II de John Fisk et de l'architecte écossais Rod Macalpine-Downie.

     

    Les deux bateaux sont alors gréés en sloop, avec des voiles en tissu.

     

    Ayant gagné 4 manches à 1, John Fisk rapporte la coupe en Europe... pour 8 ans.

  • 1962
    Thorpe Bay
    UK
    Hellcat I ( UK )
    4
    VS
    Beverly ( USA )
    1

    L'ICCT est organisé à Thorpe Bay (UK) dans l'estuaire de la Tamise.

     

    Des éliminatoires ont lieu entre les équipages Danois Elvstrom/Fredericksen et Américain mené par Van Alan Clark.

     

    Ce dernier sur Beverly sort vainqueur et affronte le defender Hellcat.  Résultat: 4 manches à 1 pour les britanniques.

  • 1963
    Thorpe Bay
    UK
    Hellcat III ( UK )
    4
    VS
    Quest ( AUS )
    0

    Cette année voit l'arrivée du premier challenger australien.

     

    Le Hellcat III britannique inflige un cinglant 4-0 à l'Australien Quest.

  • 1964
    Thorpe Bay
    UK
    Emma Hamilton ( UK )
    4
    VS
    Sealion ( UK )
    1

    SeaLion, dessiné et construit par les frères Hubbard (USA), s'attaque au nouveau cata du defender, Emma Hamilton.

     

    Moins à l'aise dans les conditions légères qui règnent sur le plan d'eau, les Américains s'inclinent en remportant tout de même une manche.

  • 1965
    Thorpe Bay
    UK
    Emma Hamilton ( UK )
    4
    VS
    Quest II ( AUS )
    3

    Retour des Australiens avec Cunningham et Buzaglo sur Quest II et son mât large, face à Emma Hamilton barré par Reg White.

     

    Menés 3-1 les Britanniques remontent finalement à 3 manches partout.

     

    Quest II chavire dans la dernière, la coupe reste en Angleterre.

  • 1966
    Thorpe Bay
    UK
    Lady Helmsman ( UK )
    4
    VS
    Gamecock ( USA )
    2

    Le defender Lady Helmsman, nouvelle arme signée MacAlpine Downie, est doté d'un large mât-aile (représentant plus d'un tiers de la surface de voilure).

     

    Le challenger américain sur Gamecock ne parvient toujours pas à ravir la coupe.

     

    Cette édition fut marquée par de nombreux problèmes structurels sur les bateaux, des deux équipes.

  • 1967
    Thorpe Bay
    UK
    Lady Helmsman ( UK )
    4
    VS
    Quest III ( AUS )
    2

    L'Australien Cunningham revient à nouveau défier le defender.

     

    Quest III ne réussira pas à contrer l'équipage Schneidau / Fischer sur Lady Helmsman.

  • 1968
    Thorpe Bay
    UK
    Lady Helmsman ( UK )
    4
    VS
    Yankee Flyer ( USA )
    3

    Grosse compétition cette année là. Cinq challengers américains viennent défier les Britanniques.

     

    Après les éliminatoires, c'est finalement Yankee Flyer qui affronte Lady Helmsman.

     

    Cependant l'Américain Greer Ellis ne parvint pas à repousser les assauts de Reg White.

  • 1969
    Thorpe Bay
    UK
    Ocelot ( UK )
    3
    VS
    Opus III ( DK )
    4

    Après huit années de défense intensive du trophée, les Britanniques n'ont pas vu venir le coup des Danois.

     

    L'équipage Fredricksen / Wagner-Schmitt arrive avec Opus III, un Classe C parfaitement optimisé.

     

    En face, Reg White tente le tout pour le tout et navigue avec le gréement de Lady Helmsman sur les coques d'Ocelot.

     

    Cela ne suffit pas.

     

    Le Trophée part au Danemark.

  • 1970
    Skovshoved Sejlklub
    Danemark
    Sleipner ( DEN )
    3
    VS
    Quest III ( AUS )
    4

    L'équipe australienne de Lindsay Cunningham débarque au Danemark avec Quest III doté d'une quasi-aile très complexe.

     

    La bataille est rude face à Sleipner, mené par Leif Wagner Schmitt et Klaus Anton.

     

    Quest III l'emporte malgré tout.

     

    La Petite Coupe part en Australie.

  • 1972
    Blairgowrie
    Australie
    Quest III ( AUS )
    4
    VS
    Weathercock ( USA )
    0

    Installés à Blairgowrie, les Australiens reçoivent l'équipe américaine de Georges Patterson et leur Weathercock.

     

    Malgré les efforts de MacMillan et Evans, Quest III ne fait qu'une bouchée d'eux.

  • 1974
    Sorrento
    Australie
    Miss Nylex ( AUS )
    4
    VS
    Miss Stars ( NZL )
    0

    En bons voisins, les Néo-Zélandais viennent défier l'Australie avec un catamaran à mât-aile plus grand voile moderne.

     

    Malheureusement pour eux, l'équipage Proctor/Ainslie met à l'eau un Classe C avec une aile 100% rigide et diablement efficace.

     

    Résultat : 4-0

  • 1976
    Sorrento
    Australie
    Miss Nylex ( AUS )
    3
    VS
    Aquarius V ( USA )
    4

    Miss Nylex et son aile rigide défendent à nouveau le trophée face à un nouveau venu.

     

    Alex Kosloff et Robin Harvey se présentent à Sorrento avec un Aquarius V issu de 3 ans de recherche et de mise au point.

     

    Doté d'une grand voile souple, le cata de l'équipe américaine l'emporte grâce à une extrême légèreté, encore jamais vue.

     

    La Petite Coupe s'envole pour la Californie.

  • 1977
    Cabrillo Beach
    USA
    Patient Lady III ( USA )
    4
    VS
    Miss Nicholas ( AUS )
    0

    Aux Etats-Unis, l'équipe de Tony Di Mauro est désormais chargée de défendre le trophée.

     

    Patient Lady III, skippé par Duncan MacLane, affronte Lindsay Cunningham et Graham Candy venus essayer de reprendre leur titre.

     

    Miss Nicholas ne fait malheureusement pas le poids.

  • 1978
    Roton Point
    USA
    Patient Lady IV ( USA )
    4
    VS
    miss Lancia ( ITA )
    0

    Retour à Roton Point sur la côte Est des Etats-Unis, fief de l'équipe Di Mauro/MacLane/Hubbard/Banks.

     

    L'Italie fait son entrée dans l'histoire de la Petite Coupe avec son Classe C Miss Lancia.

     

    Malgré un bateau très bien fini et montrant une belle vitesse, Patient Lady IV bat les Italiens sur les 4 manches.

  • 1980
    Roton Point
    USA
    Patient Lady V ( USA )
    4
    VS
    Signor G ( ITA )
    0

    L'équipe italienne de Giorgio Bergamini a mis au point un nouveau catamaran pour tenter pour la deuxième fois de ravir le Trophée.

     

    De son côté, le defender a également une nouvelle arme, et qui plus est, éprouvée face à un autre concurrent lors des sélections entre Américains.

     

    Les matchs entre Signor G et Patient Lady V sont serrés mais, victime de casse dans le gréement pendant deux des quatre manches, Signor G doit s'incliner.

  • 1982
    Roton Point
    USA
    Patient Lady V ( USA )
    4
    VS
    Signor G ( ITA )
    0

    Malgré des problèmes techniques fatals lors de l'édition précédente, Signor G a prouvé qu'il n'était pas à la traîne par rapport à son adversaire.

     

    Patient Lady V doté d'une nouvelle aile plus performante l'emporte sur un cata italien renforcé, plus fiable mais aussi devenu plus lourd.

  • 1985
    Roton Point
    USA
    Patient Lady VI ( USA )
    0
    VS
    Victoria 150 ( AUS )
    4

    Pendant que les Etats-Unis repoussent les assauts des Italiens, en Australie, Simon MacKeon et Lindsay Cunningham préparaient la riposte.

     

    Victoria 150 s'est révélé particulièrement léger et véloce en comparaison du dernier-né de Roton Point, Patient Lady VI.

     

    Plus rapides à toutes les allures et notamment au portant, les Australiens ne laissent aucune chance à leurs adversaires.

     

    Duncan MacLane, quatre fois vainqueur de la "Petite Coupe" sort humilié d'une telle défaite.

  • 1987
    McCrae
    Australie
    The Edge ( AUS )
    4
    VS
    The Hinge ( UK )
    0

    L'International Catamaran Challenge Trophy s'installe à McCrae au sud de Melbourne.

     

    Grâce à des matériaux innovants, les Australiens sortent une évolution de Victoria 150 encore plus légère : The Edge.

     

    L'équipage britannique Downey/Bliss arrive avec The Hinge.

     

    Par manque de moyens financiers et en raison d'une grève de transport, le catamaran n'a jamais touché l'eau avant les confrontations.

     

    Résultat sans appel : trois abandons et une disqualification (hors temps) pour The Hinge.

  • 1989
    McCrae
    Australie
    Edge II ( AUS )
    VS
    Wingmill ( USA )

    PAS DE MATCH

    Les Californiens du Cabrillo Beach Club défient le camp australien avec un plan de voilure totalement novateur : une aile asymétrique pivotante. Tout le budget y passe, si bien qu'elle est montée sur une lourde plateforme de 1980.

     

    Lindsay Cunningham les reçoit avec The Edge II, 60kg plus léger que Wingmill.

     

    A quelques minutes du départ de la première manche, l'aile en basculant prend le vent et fait chavirer le catamaran. Elle est totalement détruite.

     

    La Petite Coupe reste en Australie.

  • 1991
    McCrae
    Australie
    Edge III ( AUS )
    4
    VS
    Freedom’s Wing ( USA )
    1

    Français et Américains débarquent à McCrae pour sélectionner le challenger qui régatera contre le defender.

     

    Otip, le Classe C français est doté d'une aile asymétrique basculante et son adversaire américain Freedom's Wing d'une aile très simple, extrêmement légère et pouvant vriller.

     

    Dans une abattée, Otip sancit et brise son aile. Freedom's Wing affronte The Edge III.

     

    Après une manche chacun avec de la casse, la troisième voit arriver les deux concurrents chacun sur une amure, en moins d'une demi seconde, après presque deux heures de course! The Edge III finit par l'emporter 4-1

  • 1996
    McCrae
    Australie
    Edge III ( AUS )
    0
    VS
    Cogito ( USA )
    4

    Les américains du Team Cogito, créé par Duncan MacLane et Steve Clark, préparent méthodiquement leur retour depuis 1993. Partant de Patient Lady VI, ils mettent au point le Classe C ultime : Cogito.

     

    Le défi est envoyé aux Australiens, qui sont accaparés par d'autres projets et c'est de nouveau avec Edge III qu'ils tentent de défendre la Petite Coupe.

     

    Dans un vent très léger, quatre manches sont courues avec des écarts à l'arrivée importants et un abandon. Le Trophée rentre aux Etats-Unis.

  • 2004
    Bristol RI
    USA
    Cogito ( USA 104 )
    Steve Clark / Duncan Maclane
    4
    VS
    Patient Lady VI ( USA 96 )
    Lars Guck / Stan Schreyer
    0

    Après 8 années passées à attendre un challenger, Steve Clark modifie les règles dans le but d'attirer à nouveaux d'éventuels participants.

     

    La règle de nationalité est abrogée, ce qui par exemple, facilite l'accès d'une nouvelle équipe à un catamaran d'occasion. Les finalistes sont désormais désignés à l'issue de courses en flotte, et s'affrontent ensuite lors de classiques match-races.

     

    On départage le reste des concurrents au cours de la petite finale. Les Anglais avec Invictus et les Australiens avec Ronstan défient alors les Américains qui remettent à l'eau Cogito et Patient Lady VI.

     

    Pas encore au niveau, les challengers étrangers regardent finalement s'affronter les deux Classe C américains en finale. Cogito bat facilement son aîné Patient Lady VI.

     

    Petite finale:
    1. Ronstan (AUS) Paul Larsen/J. Downey
    2. Invictus (GBR38) Gavin Colby/D. Smith
  • 2007
    Toronto
    Canada
    Alpha ( CAN )
    Fred Eaton / Magnus Clarke
    5
    VS
    Cogito ( USA )
    Steve Clark / Duncan MacLane
    0

    Juste après les régates de 2004, le Canadien Fred Eaton rachète Patient Lady VI afin de l'utiliser comme modèle pour son propre projet. En 2007 il aligne trois équipages à bord d'Alpha, de Patient Lady VI et d'un premier catamaran à foil: Off Yer Rocker. Celui ci se montre impressionnant de stabilité en vol, mais bien en deça des performances des Classe C classiques. Eaton et Clarke sur Alpha battent largement Cogito de Clark et MacLane.

     

    Petite finale:
    PatientLady VI (CAN) P.Wickwire/J.Lemieux
    Off Yer Rocker (CAN) D.Cunningham/R.Paterson
  • 2010
    Newport
    USA
    Canaan ( CAN )
    Fred Eaton / Magnus Clarke
    3
    VS
    Alpha ( AUS )
    Glenn Ashby / Jimmy Spithill
    1

    La renaissance amorcée en 2004 commence à prendre sérieusement avec pas moins de six bateaux pour quatre nations représentées.

     

    Fred Eaton, qui a construit Orion en 2010 et mis à l'eau Canaan cette année, laisse Alpha aux challengers australiens Ashby et Spithill. Il prête aussi Patient Lady VI au Français Benjamin Muyl qui fait naviguer dessus Koch et Lagarrigue.

     

    On compte également le retour de Steve Clark avec un nouveau catamaran, ainsi que les Anglais d'Invictus avec une nouvelle aile. Lors de la toute première manche Aethon chavire et son aile est détruite.

     

    A peine débutée, la compétition est malheureusement terminée pour l'équipage Clark/Moore. Canaan et Alpha se retrouvent en finale. Les Australiens remportent le premier duel couru dans du petit temps.

     

    Les Canadiens conservent la Petite Coupe en remportant les trois matchs suivants.

     

    Petite finale:    
    1. Invictus (GBR) P.Larsen/G.Kaiser
    2. Orion (CAN) D.Cunningham / R.Paterson
    3. PatientLady VI (FRA) A.Koch/J.Lagarrigue
    4. Aethon (USA) S.Clark / O.Moore
  • 2013
    Falmouth
    UK
    Groupama C ( FRA )
    Franck Cammas / Louis Viat
    2
    VS
    Flyer (Hydros1) ( SUI )
    Billy Besson / Jérémie Lagarrigue
    0

    Onze équipes représentant sept nations s'affrontent dans la baie de Falmouth.

     

    Le vent fort de la première journée de course, décime la moitié de la flotte, qui rentre à terre réparer. En tout, neuf manches en flotte sont courues dans la semaine.

     

    Franck Cammas et Louis Viat en remportent sept et se qualifient aisément pour la finale. Les détenteurs du Trophée, Eaton et Clarke terminent eux, troisième. Groupama C affronte donc en match-race, Hydros de Billy Besson et Jérémie Lagarrigue. Meilleur dans les phases de pré départ, plus rapide sur le parcours, l'équipage Cammas/Viat remporte deux victoires très nettes.

     

    Le dernier jour souffle un vent à la limite maximum des vingts noeuds, avec même quelques rafales à trente. Groupama C, conservateur, reste à terre. Hydros coupe le haut de son aile et part naviguer seul pour tenter d'engranger des points. Lors du deuxième bord de portant il sancit et casse en parti son aile.

     

    Groupama C va finalement à l'eau. Le vent restant très soutenu, le comité de course décide d'annuler les manches de la finale, ainsi que les courses en flotte de la petite finale.

     

    Cela marque alors la première victoire française dans l'histoire de l'International C Class Catamaran Championship.

     

    Petite finale :
    1. Cogito (USA) 1. L. Guck/M. Kramers
    2. Canaan (CAN) 2. B. Gooderham/C. Pavey
    3. Above Archimedus - Hydros2 (SUI) 3. M. Heemskerk/B. Tentij
    4. Fill Your Hands (CAN) 4. F. Eaton/M. Clarke
    5. Patient Lady VI, Challenge France (FRA) 5. G. Bontemps/G. Gahinet
    6. Aethon (USA) 6. S. Clark/O. Moore
    7. Invictus (GBR) 7. T. Phipps/C. Bader
    8. Alpha, Sentient Blue (ESP) 8. L. Patience/S. Aviles
    9. Wild Horse, Team Cascais (POR) 9. D. Cayola/N. Balieto
Little cup - Championnat de cLasse C
Little cup - Le championat début fin octobre à Genève
Little cup - Courses de catamarans

Genève 2015

Little cup 27th

championnat du monde des class C

by Hydros